Hier, dimanche, j'ai pensé à faire un gâteau !
C'est presque un miracle ! J'en avais parlé le samedi et je n'ai pas oublié le dimanche (enfin, si, j'ai failli, mais bon...).

Il y a des mois que je me dis que je pourrais faire un gâteau le dimanche, depuis que Mari Chéri m'a dit que ça lui plairait bien, en fait !

Je n'y avais jamais pensé. Il y a tellement longtemps que je suis sensée "faire attention" à ce que je mange, que je vais de régime en régime, que je ne sais même plus vraiment ce qu'est une alimentation "normale"...
Et pourtant !
J'ai entamé il y a presque un an une thérapie dans un centre de traitement des comportements addictifs. Et depuis la rentrée, je me sens mieux, j'avance doucement.
Je cuisine plus, pour MissT d'abord, très soucieuse de son équilibre alimentaire, pour Mari Chéri, très sportif et qui aime bien ce que je fais...
Et, surprise, en décembre j'avais perdu 4 kg et 5 cm de tour de taille par rapport à septembre, sans rien faire de particulier. Enfin si, juste me prêter un peu plus d'attention !!!

Enfin voilà ; ce n'est qu'un raccourci mais l'idée y est et c'est ça aussi, 7 nouvelle vie :-)

Pour revenir au gâteau : juste traditionnel, yaourt et pépites de chocolat, cuit dans un moule en couronne pour faire plus joli.

P1020573

Quand je l'ai démoulé, j'ai cherché un plat approprié et n'ai trouvé que cette mocheté blanche en plastique ; où est donc mon joli plat fait main par un potier auvergnat ? Il ne manquait que lui pour que tout soit parfait, hier...

Pourquoi suis-je donc tellement perfectionniste ?