Presque 3 mois de silence ; 3 mois pour :

Un déménagement chaotique et douloureux mais, au final, je commence à me sentir vraiment chez moi dans cette maison qui est la nôtre, justement. Il y a encore beaucoup de travail pour aménager l'espace, en particulier le mien, mais ça prend forme. Et tout est à imaginer pour la terrasse / jardin...

Quelques vacances, en Bretagne d'abord puis, enfin, dans mon sud chéri. Retrouver la chaleur, les couleurs, les odeurs de la Provence que j'aime tant, la Provence de mon enfance, que je veux partager avec MissT, lui faire découvrir, lui faire aimer, autant que possible. Non par opposition avec la mer de son père - cette Bretagne que j'apprends à découvrir mais qui n'est vraiment pas assez chaude pour moi, fille du sud - mais en parallèle ; univers différents.

Une rentrée des classes réussie pour MissT qui aime l'école et, en particulier, une de ses enseignantes : "Maîtresse Estelle". Qui a bien failli l'embrasser ce matin au portail... mais je crois que ça ne se fait pas !

 

Je reviens avec un livre que je viens de terminer et que j'ai beaucoup aimé :

ChaussItaliennes

  Les chaussures italiennes, de Henning Mankell ***

Une histoire très attachante et qui m’a tenue en haleine, alors même qu’il ne s’agit pas d’un des romans policiers de cet auteur.

Des personnages tout en nuances et en demi-tons.

Un pays - la Suède - ses paysages, son climat.

J’ai passé un très bon moment avec ce livre et j’ai envie de découvrir cet auteur.

 

 

 

 

 

Je n’arrive pas à parler des livres comme je le voudrais… n’est pas critique littéraire qui veut, mais j’espère arriver à vous donner envie de lire ces textes que j’ai tellement aimés.


Autres lectures, cet été :

PepinsPomme

 

Le goût des pépins de pomme, de Katharina Hagena **

 

Un livre qui se déguste comme une pâtisserie délicate.

Plein du parfum des pommes.

J’ai eu un peu de mal à y entrer mais je me suis régalée ensuite !

 

 

 

 

Et aussi :

Ete_sans_hommes

 

 

Un été sans les hommes, de Siri Hustvedt

 

Un peu déçue par ce livre après la lecture des précedents.

L’histoire est presque banale mais l’écriture reste forte et attachante.

 

 

 

 

 Là, tout de suite, je n’arrive pas à me souvenir de ce que j’ai lu d’autre ces derniers temps… Et pourtant il y en a, en piles à côté de mon lit, les « lus » d’un côté et les « à lire » de l’autre.

Et puis aussi ces livres ramenés de cette librairie formidable, La Galerie, sur le port de Sanary-sur-mer, où les libraires vous offrent un thé au jasmin en vous racontant les livres qu’elles ont aimés…

La suite... bientôt ;-)